Powershell teste de vérifications : Première partie Ping

En général avant d’exécuter un script nous avons besoin d’exécuter différents tests, par exemple est ce qu’un élément est bien en ligne, le service WMI répond ou un port ouvert. Cela évite de mauvaises surprises dans les scripts.

Voici une longue série sur les différents tests à faire avant d’exécuter un script. Cette première partie traitera du test de la connexion avec le Ping (ICMP)

Pour faire un ping cela se passe avec Test-Connection

powershell_test_1sur7

Afin de l’optimiser nous pouvons faire un seul test au lieu de 4 avec le paramètre -Count 1

powershell_test_2sur7

Puis pour avoir un vrai où faux il suffira d’ajouter le paramètre –quiet

powershell_test_3sur7

Ensuite il ne vous reste qu’a utilisé votre test, exemple :

powershell_test_4sur7

On peut aussi écrire le code de la façon suivante:

Une autre méthode serait de trapper l’erreur avec try et catch. Cette fois-ci, nous n’utiliserons pas le paramètre –quiet
Ensuite ce qu’on a besoin c’est du code d’erreur, pour cela nous allons générer l’erreur

powershell_test_5sur7

Puis nous obtiendrons le code erreur avec la variable $Error.  Nous aurons besoin que de la dernière erreur car nous venons de la générer, donc la [0] et nous aurons besoin de toutes les informations donc Format-list *

powershell_test_6sur7

Ici en plus on utilise return avec le catch pour sortir de la fonction :

powershell_test_7sur7

 

 

louis lejuez

Twitter  

2 réflexions au sujet de « Powershell teste de vérifications : Première partie Ping »

  1. Fred

    Bonjour,

    Dans le cas de try et catch, si l’adresse n’est pas accessible au milieu ou au debut de liste , on se retrouve sorti de la boucle.

    Le return est trop violent. comment eviter cela ?

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *